WebTrak

WebTrak est un outil en ligne qui affiche presque en temps réel de l’information sur les données de vol. Il permet aux citoyens de suivre facilement les aéronefs et de déposer une plainte pour un vol en particulier. WebTrak affiche notamment les trajectoires, les types d'aéronefs, leur altitude ainsi que les niveaux de bruit enregistrés aux stations de mesure de bruit. Les informations peuvent être consultées de manière rétroactive pour une période de 30 jours.

Les informations sur les vols et les données radar proviennent de NAV CANADA. Ces informations ne sont pas destinées à des fins de navigation ou d’application de la réglementation.

Pour des raisons de sécurité, les données sont accessibles seulement après un délai de 10 minutes. De même, les informations relatives à l’identité du transporteur aérien et au numéro de vol ne sont pas affichées. Les opérations des vols gouvernementaux, tels que les vols militaires et ceux des forces de l’ordre, ne sont pas disponibles.

Vidéo "Mieux comprendre WebTrak"

 

Configuration minimale requise pour utiliser WebTrak

WebTrak nécessite que Flash 9, ou une version plus récente, soit installée sur votre ordinateur. Flash devrait automatiquement se mettre à jour à la version requise par WebTrak. Si vous avez de la difficulté avec Flash, prière de vous référer à Adobe product page for Flash 9.

Note : Flash Player est intégré à Internet Explorer sous Windows 10.

WebTrak est supporté sur les versions récentes (2 dernières années) des fureteurs suivants :

  • Google
  • Safari
  • Firefox
  • Edge

Nous recommandons l’utilisation de la dernière version de Google Chrome.

Windows, MacOS, iOS et Android fournissent les fureteurs supportés.

Votre ordinateur doit rencontrer les spécifications minimales suivantes. :

  • Windows 7 or later, or Mac OS/X
  • 1GB of RAM
  • 1GHz processor

WebTrak permet une meilleure visualisation lorsqu’une connexion internet haute vitesse à large bande est utilisée. Une ligne téléphonique peut également être utilisée, mais le chargement de l’application et des données sera plus lent, ce qui résultera en des périodes d’attentes plus longues et l’utilisation de l’accélération de haut niveau lors de la lecture de l’historique ne sera pas possible.