Communiqués

Avis aux passagers - COVID-19 Dernières nouvelles et mesures à YUL

26 Mars 2020, 18:00

Sujet: Avis aux passagers - COVID-19 Dernières nouvelles et mesures à YUL


En consultant le lien suivant, vous trouverez des réponses aux questions le plus fréquemment posées concernant le coronavirus (COVID-19) : Foire aux questions (COVID-19).


Dernières nouvelles 

AVIS : l’Agence de la santé publique du Canada a demandé aux Canadiens d’éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada et elle a déclaré que tout voyageur (canadien ou non) qui    arrive au Canada devra obligatoirement s’isoler pendant une période de 14 jours.

AVIS : le gouvernement du Canada a annoncé la fermeture temporaire de la frontière canado-américaine pour tous les déplacements non-essentiels. 

AVIS : le gouvernement du Canada a annoncé l’interdiction d’entrée par voie aérienne des ressortissants étrangers.

AVIS : le ministre des Affaires étrangères recommande à tous les Canadiens se trouvant à l’étranger de rentrer au Canada par des moyens commerciaux.

AVIS : les autorités de sécurité publique et de santé publique du Nunavik imposent de nouvelles mesures restrictives pour les vols.


Mesures mises en place à YUL

Aéroports de Montréal est consciente des préoccupations que peuvent avoir les voyageurs concernant le coronavirus et souhaite réitérer que la santé et la sécurité des passagers, des employés et des visiteurs est une priorité.

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) travaille de pair avec des partenaires internationaux, dont l'Organisation mondiale de la Santé, pour surveiller de près la situation. 

L’ASPC est l’organisme responsable des décisions concernant le contrôle des passagers sur la santé dans les aéroports du Canada. D’ailleurs, elle met actuellement en œuvre un certain nombre de mesures dans les aéroports canadiens.

À YUL Aéroport international Montréal-Trudeau, l’ASPC a déployé une campagne de sensibilisation en affichant des messages sur les écrans des arrivées rappelant aux voyageurs d’informer un agent des services frontaliers s’ils présentent des symptômes de la grippe, des questions additionnelles ont été ajoutées au contrôle des kiosques électroniques aux frontières situées dans le hall des douanes, des dépliants sont distribués aux voyageurs et des agents de contrôle de l'ASPC sont sur place. De plus, afin de renseigner les voyageurs et les employés, l’ASPC a installé un kiosque d’information aux arrivées internationales. Du personnel qualifié est sur place de 10 h à 20 h pour répondre aux questions. Pour plus d’information concernant les mesures en place, veuillez cliquer ici.

ADM s’est également conformée aux recommandations du gouvernement du Québec :

Ainsi, ADM a mis en place des mesures additionnelles dans l’aérogare et adapté l’entretien en fonction des flux des passagers :

  • Fréquences de désinfection ajoutées dans les zones où transitent les passagers quotidiennement;
  • Désinfection complète de la zone d’inspection primaire après le passage de certains vols ciblés;
  • Ajout de distributeurs de gel désinfectant, notamment dans le corridor des arrivées, au hall des services frontaliers ainsi que dans la zone des carrousels à bagages;
  • Retrait de 90 % des chariots pour assurer un nettoyage plus efficace;
  • Retrait de tous les chariots commerciaux dans le secteur des départs internationaux;
  • Équipes d’entretien disponible pour intervenir et ajouter des fréquences supplémentaires;
  • Campagne d’affichage concernant le lavage des mains déployée dans toutes les salles de bain de l’aérogare.

ADM met aussi en place des mécanismes pour réduire au maximum le nombre de passagers traités dans la zone d’inspection primaire à l’arrivée de vols internationaux lors des périodes de pointe. Dans le but de sensibiliser les voyageurs au respect de la consigne de distanciation social, une campagne d’affichage et un message au système d’annonce publique ont été déployés dans les secteurs les plus fréquentés de l’aérogare.

Finalement, depuis le 16 mars, des messages concernant l'importance de l'auto-isolement de 14 jours sont déployés dans le terminal via la signalisation et le système d'annonces publiques. De l’affichage supplémentaire est également en place dans l’aérogare.

Restaurants et commerces

À la suite des nouvelles recommandations du gouvernement du Québec afin de limiter la propagation de la COVID-19, veuillez noter que plusieurs commerces sont temporairement fermés et que, pour le moment, uniquement certains restaurants qui proposent des plats à emporter demeureront ouverts.

Maintenant que YUL a été désigné par le gouvernement du Canada comme l'un des quatre aéroports canadiens autorisés à recevoir des aéronefs d'outre-mer, la priorité est de maintenir les services essentiels à l'aéroport pour faciliter le retour rapide et sécuritaire des Canadiens au Canada. C’est d’ailleurs pour cette raison que quelques restaurants restent ouverts dans le terminal.

Pour consulter la liste complète indiquant le statut actuel des tous les commerces de l’aérogare : Avis aux passagers - Fermeture temporaire de commerces 

Stationnements pour les passagers

Depuis le 16 mars, le service de navette demeure disponible seulement pour les passagers qui sont de retour au pays et qui avaient stationné leur véhicule dans l’un des stationnements éloignés de YUL. Des mesures additionnelles ont également été déployées :

  • Tous les stationnements de type EconoParc (P5-P6-P7-P8-P9) sont fermés pour une durée indéterminée afin de limiter l’utilisation de navettes pour les passagers.
  • Le seul stationnement accueillant des voyageurs est le stationnement étagé, situé devant l’aérogare et à distance de marche de celui-ci.
  • La fréquence de nettoyage des navettes a été augmentée.
  • Les usagers doivent respecter la distance volontaire de 1 mètre recommandée.

Nouvelles mesures dans les aéroports canadiens

Le 16 mars, le gouvernement du Canada a annoncé de nouvelles mesures dans les aéroports canadiens.

Mesures de dépistage
Les transporteurs aériens interrogeront tous les passagers sur leur état de santé et refuseront l’embarquement d’un voyageur présentant des symptômes - quel que soit son statut de citoyenneté - et l’empêcheront de prendre un vol international à destination du Canada, y compris un vol transfrontalier.

Les transporteurs aériens appliqueront pleinement ces mesures d’ici le jeudi 19 mars, à 0 h 01, HAE.

Regroupement des vols internationaux entrants dans quatre grands aéroports centraux, dont YUL
Le gouvernement redirigera les arrivées de certains vols internationaux de passagers vers quatre aéroports : l’Aéroport international Lester B. Pearson de Toronto, l’Aéroport international de Vancouver, l’Aéroport international de Montréal-Trudeau et l’Aéroport international de Calgary.

Les vols intérieurs, ainsi que les vols en provenance des États-Unis, des destinations soleil comme le Mexique et les Caraïbes, et de Saint-Pierre-et-Miquelon, ne sont pas touchés par ces mesures et peuvent continuer à suivre leurs itinéraires actuels et à atterrir à leurs destinations actuelles au Canada. 

L’Agence des services frontaliers du Canada et l’Agence de la santé publique du Canada veilleront toutes deux à accroître suffisamment leurs ressources dans ces quatre aéroports.

Cette modification entrera en vigueur le mercredi 18 mars, à 0 h 01, HAE.

Procédures médicales à bord et à l'atterrissage
Les aéroports d’arrivée devront isoler tout passager qui présente des symptômes dès le débarquement, afin qu’il ne se mêle pas aux autres passagers dans la zone des arrivées et le hall des douanes.

Les mesures de contrôle renforcées dans les aéroports comprendront des messages plus forts et plus visibles, des questions de contrôle sanitaire dans les kiosques, des agents itinérants de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) contrôlant les passagers à l’arrivée, et des agents de l’ASFC contrôlant les passagers au départ du hall des douanes pour assurer la diffusion et le renforcement des messages de santé publique.

Auto-isolement obligatoire de 14 jours pour tous les arrivants
L’ASPC demande aux Canadiens d’éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada et à tout voyageur qui arrive au Canada de s’isoler pendant 14 jours, avec des exceptions notables pour les travailleurs qui sont essentiels à la circulation des biens et des personnes.

Il sera permis seulement aux personnes asymptomatiques d’utiliser le transport collectif ou l’un des services de taxi, Uber, EVA, limousine pour quitter l’aéroport.

Les personnes qui présentent des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID 19 n’ont pas le droit d’utiliser le transport collectif pour se rendre à leur lieu d’isolement. Les personnes symptomatiques sont évaluées par un agent de quarantaine qui prendra les dispositions nécessaires.

Pour plus de détails concernant ces nouvelles initiatives : Nouvelles mesures de réponse à la COVID-19


Ce que vous pouvez faire

Les agences de santé publique du Canada et du Québec réitèrent que le lavage des mains demeure une bonne façon de se protéger contre les maladies infectieuses.

  • Lavez vos mains souvent
  • Évitez les contacts avec les personnes malades
  • Suivez les consignes recommandées en matière de toux et d’éternuements

Si vous vous sentez malade à votre retour au Canada, vous devez en aviser l’agent des services frontaliers à votre arrivée.

Un isolement volontaire de 14 jours est également recommandé à toutes les personnes qui reviennent de l’étranger le 12 mars 2020 ou à une date ultérieure.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter les conseils de prévention disponible ici.


Liens utiles

Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec votre médecin ou le 1-877-644-4545. Pour obtenir des renseignements sur le coronavirus, vous pouvez communiquer avec l' ASPC au 1-833-784-4397 ou par courriel au phac.info.aspc@canada.ca. Un avis aux voyageurs est également disponible ici.

ADM continuera de travailler en étroite collaboration avec l'ASPC et fournira des informations mises à jour dès qu'elles seront disponibles.